NOUVELLES

 
 
 
 
 
 
 
 
© Denis Derond
2021
De nouvelles chansons dans quelques temps...
Le temps de vivre avec elles les remous, questionnements et changements de notre monde
Hiver 2019, reprise du travail d'écriture d'un nouveau répertoire de chansons originales ! Il se poursuit dans l'année 2020 dont il épouse le chaos. Il se reprend maintenant, allez savoir comment, allez savoir quand... 

" Des textes chantés, parlés et de la voix improvisée qui s'allient  pour créer des chansons à l'horizon élargi mais qui ne se perdent pas en route. Des émotions, des récits oniriques ou frondeurs qui se racontent au travers d'une musique oscillant entre le jazz, la chanson française et des incursions électroniques. C'est un univers singulier qui cherche, dans l'union des mots et des notes, sa propre voix au delà des normes et des styles. "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020

Une nouvelle création chorégraphique et musicale  en cours d'écriture.           

 

O.R.M.E. (Objet Remuant Musical Eclectique) :                                             "SUR LE FIL" titre provisoire

 

"Sur le fil de ses pensées une femme marche en chantant des histoires de quête de sens et d’amour. Les pierres se souviennent de l'utopie disparue comme une page déchirée et des ombres dansent dans une forêt. Une forêt offensée qui pourtant les accueille et qui rêve que de ces ombres, vacillantes, émerge un bouquet de têtes. Des têtes jaillissant de multiples racines, les racines de notre humanité, toute entière, étreinte dans une seule tige." 

 

Suite au travail d'exploration du corps et de la voix abordé lors des deux précédentes résidences : "Il y a âme qui vive" et "Tous tes signes", une nouvelle recherche se dessine. Une exploration, des expérimentations et des mises en conscience poétique autour de ce qui naît et se raconte dans l'espace, la vibration et la matière du corps. Projet et Coproduction en cours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2019

O.R.M.E. (Objet Remuant Musical Eclectique) : "TOUS TES SIGNES", Janvier 2019 résidence de création à l'ARIA, Olmi Cappella, Corse.

 

"Tous tes signes" est la seconde étape suite au travail de création réalisé avec "Il y a âme qui vive". Nous y reprenons notre travail d'exploration des corps "primitifs élaborés", auquel s'ajoute une recherche autour des signaux comportementaux émis lors de la parole : mouvements paralinguistiques, expressions faciales, postures, rapport à l'espace etc. Il sera question de trouver comment, par ces expérimentations et mises en conscience, se répondre, s'associer, s'opposer et composer autrement, tant dans la production de nos mouvements que dans nos façons d'écouter. Ces traversées seront autant de questionnements sur nos modes de perception, nos "systèmes" d'échanges entre intelligence et instinct et, finalement, la façon dont ils influent sur une partie des choix qui nous amènent à faire exister notre identité d’interprète.

 

Recherche chorégraphique, danse et chant : Patricia Nagera,

Danse : Fanny Skura et Stève Paulet,

Oud, guitare, musiques électroniques : Sarah Procissi.

Production Cie IRIS - Instrument de Recherches sur nos Imaginaires et Savoirs - Coproduction le pôle de formation et d'éducation  par la création théâtrale de l'ARIA.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2018

"L'ENFANT QUI PORTAIT LE MONDE" d'après "Amal et la lettre du roi" de Rabindranath Tagore. Création Théâtrale. 17 mai 2018  lecture à la Maison des Auteurs de la SACD.

 

Amal a 11 ans.

Amal veut devenir un homme et vivre pleinement sa vie. Mais les médecins l’obligent à garder le lit en raison de sa jeunesse maladive. Etre enfermé quand il y a tant de choses à faire !

Face au silence et au déni de son vieil oncle, Amal se révolte, observe les passants depuis sa fenêtre et rêve de

« s’envoler avec l’heure jusqu’au pays dont personne ne connaît rien »… jusqu’à ce qu’il accède à la magie de l’univers, guidé par un mystérieux fakir venu le délivrer de sa prison.

Le destin d’Amal se joue en ces heures tourmentées, celles des rêves sans limites, mais aussi des illusions les plus cruelles et des grandes tentations.

Entre conte initiatique et théâtre d’apprentissage, L’Enfant qui portait le monde propose une vision en clair-obscur de l’enfance à l’âge des métamorphoses, face à la peur de la mort et au désir de liberté.

Adaptation théâtrale et mise en scène : Marianne Ayama,

Assistante à la mise en scène et écriture gestuelle : Patricia Nagera,

Comédiens : Erwan Creignou, Xavier Berlioz, Daravirak Bun,

Décor : Floren Burgevin.

Production : Cie LES DEZINGEURS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2016

"IRTIJÂL, LA MUSIQUE ENTRE LES NOTES ". Création du 28 mars au 9 Avril 2016 : Résidence de création au Théâtre d'Yssingeaux, concert le samedi 9 avril.

Irtijâl, la musique entre les notes est un rendez vous musical et humain que se sont donnés six artistes. Des artistes dont les univers sont principalement issus du jazz, de différentes musiques de la diaspora africaine et de la danse contemporaine, et qui se sont réunis autour d'une part, de Zool FLEISCHER pianiste de Jazz et compositeur remarquable et, d'autre part, d'un grand artiste de la musique traditionnelle Gnawa marocaine, le Maâlem Abdellatif EL MAKHZOUMI. L'Afrique en héritage, l'improvisation comme chemin essentiel pour percer les secrets nourris au plus intime de la musique, un répertoire pluriséculaire allant à la rencontre de mélodies issues de la création contemporaine, voilà de quoi seront faits les liens tissés, corps et âmes, entre ces deux mondes. Le spectacle présenté sera un concert poétique et chorégraphique fruit de cette aventure artistique entre le Jazz et la musique Gnawa.

 

L'ensemble réuni  :

•  Abdellatif El Makhzoumi : chant, guembri et création du répertoire traditionnel ;

•  Zool Fleischer : piano, composition et arrangements ;

•  Patricia Nagera : chant, danse et direction artistique ;

•  Oussama Chraïbi : percussions, chant et direction artistique

•  Mohamed Amine Taoufik : chant et percussions.

En mars 2016 des ateliers de pratique artistique dans les écoles de Musique du Pays des Sucs seront proposés ;

Du lundi 11 au samedi 16 avril 2016 avec l'équipe de la création un stage de Danse Créative sera donné.

 

Production Association Kamilana, Coproduction Théâtre d'Yssingeaux.

Avec le soutien des écoles de musique du pays des Sucs, Haute Loire musique et danse,

la Princesse Constance de Polignac et la société Biofloral.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CONCERTS EN TRIO :

TROIS : des chansons originales égrenées de quelques standards. Un voyage d'émotions tout au long duquel une délicate alchimie se construit entre les interprètes.

 

Jazz club de Moulins mars 2016 : Patricia NAGERA chant, Zool FLEISCHER piano et Jean-Philippe VIRET contrebasse.

« Impossible de démêler de l'écheveau la pelote africaine, les fils latins épicés et les ficelles de la chanson française. Diction chantante, timbre adouci et râpeux comme pris dans la fumée, ce répertoire se goûte les yeux fermés, avec le coeur. Patricia Nagera pend soin des mots, qu'elle invente et transcrit d'une belle plume volée à un oiseau jazzeur.

… Zool Fleischer est un virtuose du piano habité par le swing. Dans une  couleur musicale qui n’appartient qu’à lui il distille ses mélodies chantantes dans un univers atypique, émouvant et emprunt de liberté …"

"…  La musique se fait toujours palpitante et excitante. Elle fait appel à l’intelligence sans oublier l’émotion. Et quand Jean-Philippe Viret est seul à faire chanter sa contrebasse (…) on retient son souffle …"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2014

O.R.M.E. (Objet Remuant Musical Eclectique) : "IL Y A ÂME QUI VIVE", résidence de création au Centre Chorégraphique National de Nantes.

O.R.M.E. (Objet Remuant Musical Eclectique) est un projet artistique au long cours qui procéde par étapes et concrétise un parcours multidisciplinaire. Ce projet de recherche interroge le corps et toutes les manifestations de son oralité, et cette corp/oralité dans la relation à l'autre.

"IIL YA ÂME QUI VIVE" est la première phase de ce projet. Il y est question d'un travail de déconstruction et de recomposition de l'identité d'interprète à partir de l'exploration des mouvements primordiaux et des réflexes archaïques du nouveau né. Une plongée dans le corps charnel, sensoriel, sonore et tactile qui rencontre une musique, un chant, des mots et leurs textures, pour dire et partager dans les émotions de la chair. 

 

Recherche chorégraphique, danse et chant : Patricia Nagera,

Danse et jeu : Agnieszka Ryszkiewicz et Karl Paquemar,

Contrebasse : Jean-Philippe Viret.

Production Cie IRIS - Instrument de Recherches sur nos Imaginaires et Savoirs - Coproduction Centre Chorégraphique National de Nantes dans le cadre de l’accueil studio.

 

 

 

 

"MAMBOMANIA" BIG BAND AFRO-CUBAIN. Soirées Paris-follies à la Coupole.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le 21 le Mambo sera à l'honneur. La Bâronne de Paname organise cette soirée "Paris-follies" avec le grand orchestre Mambomania. "Fêtons les grandes soirées du dancing de La Coupole dans ce qu'elles avaient de plus festives, de plus inventives, de plus raffinées, de plus audacieuses. Parez-vous de vos plus beaux atours : extravagance, élégance, flamboyance, distinction, audace. Une soirée comme une ode à la folie, une French touch à la parisienne.