AVENTURES SCENIQUES

 

 

Les Cailloux / Le tour de chant

© Dominique Mahyeux

décembre 2006 à septembre 2008

"Je suis dans une caressante et étrange langueur. Dans le métro, assise, je voudrais me dissoudre dans les plis bleus du siège. Doucement je m'endors, couchée sur mon épaule, le bras et la main qui pendent dans le vide. Des mots commencent à me parler puis chantent dans ma tête couvrant le bruit dur et ferrique de la rame. Station Trinité, la porte se ferme et me doigts volent en éclats au dessus du tunnel. J'ouvre les yeux, brutalement, ma main n'a pas bougé. Mes doigts ne s'agitent pas au dessus du tunnel je suis juste agitée par cet air qui ne me quitte pas ? Je viens d'écrire ma première chanson."

Dès lors le choix est fait de cultiver l'auteure-compositrice-interprète. Après avoir composé une douzaine de chansons Patricia Nagera demande à Zool Fleischer pianiste remarquable, dans les deux sens du terme, et partenaire musical de longue date d'en réaliser les arrangements.

"Quand, pour la première fois, j'ai entendu en concert la musique de Zool Fleischer je fus émue dès la première note, captivée à la seconde et définitivement convertie à la dernière. Jazzman mais pas que, Zool Fleischer compose et improvise avec une réelle singularité, créant dans ses mélodies un langage insolite, contrasté, à la palette riche, tantôt impressionniste tantôt flamboyante. L'écouter m'ouvre toujours une porte vers un monde de voyages, des traversées rêveuses qui chantent et qui swinguent. Un monde à part où l'humour s'offre la part du lion."

Sur la douzaine de morceaux composés Patricia Nagera en enregistre six en 2006 pour un CD promotionnel "Les cailloux", avec Zool Fleischer au piano, Diégo Imbert à la contrebasse et à la basse et Tony Rabeson à la batterie

------

Parce que même les ours ne restent pas indéfiniment dans leur tanière, l'hibernation qui avait suivi l'écriture des ces douze chansons avait fait son temps. Autour des musiciens de l'enregistrement se constitua un groupe pour accompagner un tour de chant composé de ces chansons originales et portant le titre du disque : "Les Cailloux". Du jazz club Les Sept Lézards au Duc des Lombards c'est dans la sphère plus intime des clubs que Patricia Nagera choisi de frotter à la sensibilité du public ce nouveau répertoire. Elle fut, pour une quarantaine de dates, accompagnées principalement par le trio originel : Zool Fleischer au piano, Diego Imbert à la basse et à la contrebasse et Tony Rabeson à la batterie. D'autres musiciens vinrent cependant, à l'occasion d'une ou deux soirées, partager avec elle ses chansons : entre autre Jean-Jacques Avenel, Karl Jannuska, Stéphane Kerecki ou encore Darryl Hall.